Ne pas devoir vendre son bien immobilier en cas de décès

Sans titre-1

Vous venez d’acquérir un bien immobilier – BRAVO !

A ce moment il est nécessaire de penser à ceci…

Lors du décès d’un des partenaires, il est primordial que le survivant ne doive pas être obligé de vendre le logement.

C’est donc maintenant qu’il faut penser à accorder un droit d’usufruit au conjoint sur la part légale des enfants. Il faut également savoir que depuis 2023, la réforme du droit permettra aux couples de s’attribuer mutuellement ½ de la succession en propriété et ½ en usufruit à vie.

Il est dont important de s’avantager mutuellement dans un couple, prenez contact avec un spécialiste ou votre notaire.

Notre équipe home+ vous en dit davantage sur l’héritage ici

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Cet article vous a plus ? Partagez-le

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp