Les locataires ne veulent pas changer d’appartement pour plus petit

Sans titre-1 copie

Une étude de l’EPFL montre que la majorité des locataires ne désirent pas déménager dans un appartement plus petit.

Plus d’un tiers des locataires participants à cette étude, lancée pendant le confinement, estiment que leur appartement est déjà trop petit car aujourd’hui, les fonctions d’autoreprésentation : le fait de personnaliser son appartement et de le rendre plus « habitable » sont nécessaires.

Plusieurs obstacles dans le choix d’un appartement plus petit ont été relevés par cette enquête notamment les signes extérieurs de richesse, le lien avec le quartier et l’intimité qu’offre un plus grand logement.

Les chercheurs définissent avec cette étude plusieurs solutions pour que les petits appartements redeviennent attrayants soit : un placement dans le centre-ville proche des services et transports et une vie sociale intéressante.

De plus les personnes désirant louer un appartement plus petit devraient bénéficier d’une priorité dans les régies.

pour en lire davantage

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Cet article vous a plus ? Partagez-le

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp