Posséder un bien immobilier et vivre en concubinage

famille

Les couples vivant en concubinage et possédant un bien immobilier sont nettement moins bien lotis que les couples mariés en cas de succession.

La personne qui reste lors du décès d’un partenaire peut être obligée de vendre afin de verser la part revenant aux héritiers du défunt. Les exigences demandées par les préteurs sont souvent plus restrictives et, en cas de modification des revenus, les banques revoient leur calcul.

De plus, même avec la révision du droit successoral, le partenaire de vie sera frappé de lourds impôts de successions.

Il est donc primordial de très bien se renseigner lors d’une acquisition d’un bien immobilier en vivant en concubinage.

Contactez-nous pour un conseil personnalisé !

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Cet article vous a plus ? Partagez-le

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Multi-études d’estimation

Vous désirez vendre au meilleur prix et dans un délai approprié ?